röstigraben brassin

30 Sep, 2019

Aujourd’hui nous laissons la parole à Tristan, brasseur passionné qui a rejoint la team Dr. Gab’s pendant sa transition de Savigny à Puidoux. Il a auparavant travaillé dans un certain nombre de brasseries artisanales ainsi que dans le secteur agro-alimentaire. Ce qu’il aime? Le bacon, brasser avec tout ce qui lui passe sous la main, faire des tests de fermentation dans son salon et la plantation sauvage de tomates derrière la brasserie (oui Tristan, on sait). Avec son enthousiasme contagieux et son charmant accent british (malheureusement impossible à retranscrire ici), il nous raconte son dernier projet en date, la bière Röstigraben:

«L’idée de cette collaboration a vu le jour milieu 2018, en discutant avec mon ami Stefan (aka Dr. Brauwolf, brasseur basé à Zurich). Nous rêvions de travailler ensemble sur un projet fou, qui nous pousserait dans nos retranchements. Cependant, nous ne voulions pas seulement encourager votre prochaine biture ou encore nourrir la frénésie de consommation en plaçant un énième produit sur une étagère. Nous voulions surtout véhiculer une idée, proposer un produit unique. Mais le plus grand challenge se présentait alors devant nous: une barrière culturelle, aussi massive qu’invisible, la bien nommée «Röstigraben».

Notre défi? Transformer cet obstacle en force. Nous avons donc décidé d’en faire le point central de notre concept. La division rencontrant l’unité… Et nous nous sommes questionnés: quels points communs partagions-nous, entre Suisses romands et Suisses allemands? La réponse était simple: la bière et les patates, parmi tant d’autres. Dans un sens, nous nous réapproprions donc le terme «Röstigraben» en le redéfinissant. Ce terme ne signifie plus la barrière de la différence, mais bien le point de ralliement, où deux cultures se rencontrent et célèbrent ce qui les rassemble.

Cependant, cette bière est plus qu’une simple bière… En effet, lors du brassage, nous avons choisi d’utiliser de vieux houblons anglais ainsi que de la science pure et dure afin d’extraire les sucres fermentescibles des pommes de terre. L’utilisation de glucoamylase-400, une enzyme visant à aider les levures à transformer 100% des sucres en alcool, est une première chez Dr. Gab’s! Le résultat est une Brut IPA naturellement ultra-sèche en bouche. Lors de la fermentation à cru, nous avons utilisé des betteraves locales et bio au lieu du traditionnel houblon afin de donner l’arôme ainsi que la teinte si particulière de la betterave. Mais pourquoi la betterave? Et bien, je vous invite à essayer de brasser une bière avec des pommes de terre et de regarder où ça vous mène! Le mot «terreux» serait un euphémisme. Un peu comme un bon repas, les saveurs ont besoin d’harmonie. Nous avons donc choisi la betterave pour ses propriétés sucrières ainsi que pour le rôle prépondérant qu’elle a souvent joué dans les enjeux politiques suisses et étrangers.

La bière est un extraordinaire support pour véhiculer des idées ou des valeurs. Les nôtres sont les suivantes: le vivre-ensemble et l’amour. Nous croyons fermement que l’unité fait la force. L’histoire en est le plus criant rappel. Pour illustrer cet exemple, nous vous donnons rendez-vous dans le Canton de Fribourg devant le monument de la Röstigraben, érigé en 1992 par André Bucher. Deux piliers de pierre se tiennent ici, ceints par un lien de fer forgé, telles deux cultures opposées reliées par une seule et même Confédération. Décapsulez-vous une bonne bière et laissez dériver vos pensées. Peu importe la couleur de peau des gens qui vous entourent, leurs croyances ou leur langue,  car au fond «Same same, but different».

Je pourrais vous parler de cette bière pendant des jours, mais soyons honnêtes, il vaut mieux la goûter pour mieux comprendre! Cette bière est aussi une dédicace à tous les beer geeks – on espère vraiment qu’elle vous plaira! Malgré les défauts que vous pourriez peut-être lui trouver, appréciez cette bière comme elle le mérite, en tant que Brut IPA. Cette bière a quelque chose à vous dire, elle nous rappelle que nous ne sommes pas si différents. Elle est un appel à la tolérance.»

Tristan, brasseur