Partie 2 – MBCC 2019

29 Oct, 2019

Le Mikkeller Beer Celebration Copenhagen (MBCC) est un festival hors-norme qui incarne la manifestation concrète de l’état actuel de la bière craft et dévoile les tendances à venir. Louis et Corentin, tous deux brasseurs chez Docteur Gab’s, nous racontent leur incursion dans le monde très fermé de l’élite danoise.

 

Chaque année, en mai, se tient le Mikkeller Beer Celebration Copenhagen. Ce festival hors norme est souvent décrit comme étant l’un des plus fermé et excitant au monde. Mikkel Borg Bjergsø, fondateur de la gypsy-brasserie éponyme, sélectionne les 100 meilleures brasseries de la planète et les invite à venir présenter 8 de leurs bières les plus exclusives. Sur deux jours consécutifs partagés en 4 sessions de 4 heures on peut du coup déguster 800 bières ! Même si l’expérience est coûteuse (80 CHF pour une session et 282 CHF pour un pass Pink qui comprend les 4 sessions) elle n’en reste pas moins unique en son genre. C’est en se rendant à un événement comme celui-ci que l’on se rend compte de l’ampleur du phénomène de « craft beer », de sa mondialisation et de l’engouement qu’il suscite. Les 100 meilleures brasseries du monde venues des quatre coins de la terre : Danemark, USA, Suède, Angleterre, Irlande, Allemagne, Belgique, Grèce, Hong-Kong, et même Corée du Nord. Des bières de 3% à 19% d’alcool. Pilsner, Imperial Stout, Sour Spontan aux fruits, Session IPA, bière aux épices, … Des brasseries de renom particulièrement à la mode, Mikkeller bien entendu mais aussi Omnipollo, The Veil, The Bruery, To Øl, Jester King, … Et aussi certaines plus surprenantes comme la très traditionnelle brasserie allemande « Gaffel », créée en 1908, l’invité surprise de Corée du Nord, « Taedonggang Beer Compagny », ou encore la très jeune brasserie californienne « Sour Cellars », créée en 2014 et entièrement gérée par un couple de passionnés.

 

On se rend compte en faisant le tour du festival que les USA sont très largement majoritaires sur les stands et que les tendances principales sont très portées sur les styles : Double IPA, Imperial stout et fermentation spontanée. Le nombre de bières vieillies en fût de chêne est absolument incroyable. On peut aussi observer que le taux moyen d’alcool est fortement supérieur aux habitudes suisses et se situe autour des 8-9% (avec de très nombreuses bières entre 12 et 14% !). Il est tout de même intéressant de constater que quelques courants plus traditionnels réémergent et plaisent de plus en plus comme c’est le cas notamment des styles ancestraux allemands « Pilsner » ou « Kölsch ». On a eu le plaisir de goûter des nouveautés assez avant-gardistes telles que la « Smackeroo » d’ « Amager Bryghus », une Asian-style pale ale au piment, gingembre et noix de coco, la « White Chocolate » de « The Bruery », un Wheat wine au cacao et à la vanille à 14.3% vieilli en barrique de bourbon, ou encore la « Bianca Blueberry Pancake Lassi Gose » de Omnipollo®, une Gose à 6% servie avec un supplément glacé à la machine à granité.

 

Nous avons donc décidé de tenter l’expérience MBCC cette année et ce fût plus que plaisant. Des découvertes à n’en plus finir et une immersion totale dans ce que la bière artisanale sera peut-être dans quelques années chez nous, en Suisse.