Hard seltzer

03 Sep, 2020

Depuis quelques années, une nouvelle boisson désaltère joyeusement les jeunes hipster outre-Atlantique: le hard seltzer! Derrière ce nom barbare ne se cache ni un nouveau style de musique, ni un médicament pour vous remettre du lendemain de la veille… Mais alors késako?!

Littéralement, ce nom typiquement américain signifie « eau minérale alcoolisée ». Mais curieux de nature, nous avons voulu en savoir plus et nous avons réalisé que cette boisson n’est finalement pas si éloignée de la bière. Dans sa production tout d’abord, car il s’agit également d’un produit fermenté, lorsqu’il est produit de manière authentique, avec le même type de levures. Le sucre est lui ajouté directement au lieu d’être extrait du malt, et les arômes proviennent en général de fruits et non de houblons.

Deuxième similitude avec la bière: le mode de consommation. Le taux d’alcool tourne aux alentours de 4-5%, soit comme une bière légère, et le conditionnement est de 33cl, habituellement en canette. Il s’agit aussi d’une boisson désaltérante car bien « sèche » grâce aux sucres totalement fermentés – on est bien loin de la sucrosité des alcopops qui fleurissaient au début du millénaire. La pétillance et la légèreté font le reste pour un rafraîchissement très agréable en fin de journée.

Et troisièmement, on retrouve aussi dans cette catégorie la distinction entre l’industrie (ajout direct d’alcool pure et d’arômes dans de l’eau minérale) et des productions plus authentiques que l’on peut qualifier de « craft ». C’est bien sûr cette deuxième catégorie qui nous concerne, avec de l’alcool crée par une véritable fermentation et des arômes puisés dans des ingrédients frais en infusion. Cela peut se faire à chaud lors de la partie « brassage » et/ou à froid, après la fermentation, comme dans le cas du houblonnage à crû.

Bien. Mais une fois que notre curiosité théorique satisfaite, nous n’avons bien sûr pas pu resister à passer aux travaux pratiques..! Pour cela, nous avons collaboré avec nos collègues et amis de la brasserie St-Laurentius à Bülach (ZH). Ces expérimentateurs expérimentés n’en étaient pas à leur coup d’essai en matière de hard seltzer et nous avons élaboré ensemble une recette à base de pulpe de citron et de mélisse bio. Après une première production de 500 L chez eux qui s’est volatilisée en quelques jours, nous passons à la version décuplée à Puidoux!

Pauvre en calorie et sans gluten, notre hard seltzer en édition limitée sera disponible dès le 9 septembre dans notre magasin et sur le webshop. Attendez-vous à une boisson au nez bien parfumé par la mélisse, légère en attaque puis rafraîchissante en fin de bouche grâce à l’acidité du citron. A déguster bien fraîche à l’apéro sous les derniers rayons de l’été indien!

Reto